Alumni le réseau - Groupe Sup de Co la Rochelle
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Interview de Nathalie Lafay, diplômée 3C Produits Touristiques 2011

Publique

-

27/04/2017

Quel est votre parcours au sein de sup de co ? (Stage/ expatriation / spécialisation)
Avant mon master, j’ai effectué une licence en géographie. J’ai ensuite choisi le master management destination touristique à Sup de Co La Rochelle. Les formations sont différentes, mais ma licence m’a permis d’avoir un regard sur les pays du monde entier et d’éveiller ma curiosité, ce qui est essentiel dans le tourisme.

Au cours de mes 2 ans de master, j’ai effectué 2 stages dans des agences réceptives à l’étranger. Un premier stage de 3 mois à Vienne, et le second pendant 6 mois à Panama.
 
Quel est votre parcours après Sup de Co ? Vos expériences professionnelles ?
En sortant de Sup de Co, j’ai trouvé un poste en tant qu’assistante chef de produit Club privé Vacances chez Karavel à Paris. J’ai décidé de partir sur Paris pour trouver un poste plus facilement. Sur la Rochelle, les offres d’emploi en tant que chef de produit étaient plus restreintes, à part peut-être en agence de voyage.

J’en ai ensuite profité pour voyager pendant 1 an, avec Arnaud Huillin, également diplômé d’une formation en Tourisme. Nous avons visité plusieurs pays d’Asie et nous avons traversé l’Australie grâce à notre PVT (Permis Vacances Travail). Cette expérience a été très enrichissante. Cela m’a permis de découvrir d’autres cultures et c’est aussi un excellent moyen de se remettre en question. Ce qui est également étonnant, c’est que les lieux qui nous ont le plus marqué au cours de notre voyage ne sont pas ceux auxquels nous nous attendions. L’Australie de l’Ouest est peu connue par exemple et nous y avons découvert des lieux magnifiques. C’est là que nous avons eu l’idée de créer notre entreprise, Capmystere.
 
Justement, pouvez-vous nous présenter Rapidement le concept Capmystere ?
Capmystere est une agence de voyage qui s’occupe de tout pour vous, tout en vous laissant la surprise sur votre destination. L’idée est venue fin décembre 2013 lors de notre voyage en Australie comme nous l’avons évoqué tout à l’heure. En septembre 2014, l’entreprise était créée à Bourges (18) qui est ma ville d’origine. Nous nous occupons de l’hébergement, du transport, des transferts, etc. L’idée est que le client soit le plus tranquille pour partir et pour profiter de son séjour même si tout est inconnu au départ. Les mystères se dévoilent peu à peu, soit via l’application smartphone que peuvent télécharger les clients soient par courrier postal. Des indications sont envoyées à plusieurs échéances (J-30, J-15, etc.). Nous avons à présent quitté Bourges pour nous installer à Périgny (17). Nous sommes 3 personnes dans l’établissement, et nous avons actuellement 2 stagiaires que nous avons missionnés pour 6 mois.
 
Quel a été le plus difficile dans la création de votre entreprise ?
Le plus difficile a été d’apporter la garantie financière de 100 000€. Cette garantie est d’ailleurs passée à 200 000€ pour les nouvelles agences. Heureusement, nous avons pu nous appuyer sur notre famille et sur l’association Egee (association nationale de séniors bénévoles) qui ont pu nous transmettre leur savoir et nous apporter leur soutien. Nos études de marché et notamment le questionnaire que nous avons envoyé en ligne nous ont montré que 70% des personnes interrogées étaient prêtes à partir sous le concept du voyage mystère. Cela nous a donc conforté dans le choix de créer notre entreprise avec cet axe de différenciation.
 
Et quel est le profil de vos clients actuellement ?
60% des clients ont moins de 40 ans. Il s’agit souvent de couples de jeunes actifs qui souhaitent se retrouver pour des occasions particulières telles que leur anniversaire de rencontre ou de mariage.

Quels sont les enseignements dispensés à Sup de Co qui vous ont été le plus utiles pour créer votre entreprise ?
Je dirais le marketing expérientiel et tous les cours où nous devions établir des business plans.
 
Quel a été votre meilleur souvenir à Sup de Co ?
Les soirées étudiantes font entre autres parties de mes meilleurs souvenirs à Sup de Co.
 
Et pour finir, quels conseils donneriez-vous aux diplômés pour rentrer dans la vie active ?
Il est essentiel d’adresser un CV et une lettre de motivation personnalisés. Nous recevons tellement de candidatures qui se ressemblent…  Pour travailler dans le tourisme, n’hésitez pas à partager vos idées insolites et à mettre en œuvre votre créativité.


 

604 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Publique

Le Mary Lili : deux alumni ouvrent leur bar à cocktails à La Rochelle !

MB

Michèle BENETON

19 juillet

Publique

Vendée Cœur : soutenez la lutte contre la mucoviscidose

MB

Michèle BENETON

12 juin

Publique

Accreditations - EN

AA

admin alumni

23 mai