Alumni le réseau - Groupe Sup de Co la Rochelle
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Interview de Nicolas Masteau, diplômé Bachelor International 2003

Publique

-

27/04/2017


Nicolas Masteau, diplômé du Bachelor International du Groupe Sup de Co La Rochelle en 2003 a accepté de se prêter au jeu des interviews. Découvrez son parcours au fil de nos questions.


Bonjour Nicolas, peux-tu nous résumer ton parcours au sein de l'école et nous expliquer pourquoi tu as choisi cette formation ?
​J'ai intégré Sup de Co LR pour le programme Bachelor ​et son internationalisation de 2 ans à l'étranger avec à la clé un double diplôme. 
 
Au cours de mes deux années à l'étranger j'ai effectué un semestre d'échange à Cordoue suivi d'un stage à Mexico. J’ai ensuite effectué une année complète à l'UWE de Bristol et un stage dans une agence de marketing opérationnel 
 
J'ai choisi la formation pour le double diplôme en Angleterre ainsi que le parcours en totale immersion à l'étranger qui me paraissait évident pour parler et comprendre les spécificités d'un pays (culture, langue, économie, etc.). Il faut se munir de plusieurs diplômes afin d'être plus attractif sur le marché du travail et faire la différence. De plus, le programme me paraissait être le plus adapté à une carrière à l'international.
 

Tu as eu plusieurs expériences professionnelles depuis que tu as quitté l’école en 2003. Peux-tu nous résumer quelles étaient tes missions et nous expliquer ce que cela t’a apporté?
 
​Lorsque j'ai quitté Sup de Co, J'ai eu envie de repartir à l’étranger. Après mon stage de fin d’études, j’ai donc pris un poste en CDD en Chine (Pékin et Shanghai) en tant que "business developer" dans une entreprise d’origine Française.
 
De retour en France, j’ai évolué en tant qu'ingénieur commercial dans une SSII spécialisée dans le web et les nouvelles technologies. Plus tard, j’ai ensuite eu l’opportunité d’effectué un VIE aux Etats-Unis (Atlanta et New-York) pendant 18 mois. Le fait de repartir et de prendre des fonctions commerciales en totale autonomie à l'étranger m'ont énormément appris sur moi-même. J’ai également acquis de l’expérience commerciale et appris à faire face à une situation inconfortable et à prendre des décisions rapidement. 
 
​J'ai ensuite eu plusieurs postes de management dans des entreprises dans le domaine des nouvelles technologies à Paris. J’ai ensuite créé mon entreprise il y a 2 ans. La création d'entreprise m'avait toujours attirée sans en être réellement acteur. 
 

Justement, peux-tu nous présenter rapidement le concept de ton entreprise ?
​Pressing Privé ​est une startup présente et spécialisée dans le pressing et la blanchisserie sur internet. Nous sommes implantés à Bordeaux et nous assurons la livraison au domicile de nos clients sur cette ville. Vous ne vous déplacez plus, après avoir passé commande sur notre site, nous venons récupérer vos vêtements devant chez vous le soir entre 18h et 22h et vous les ramenons nettoyés et repassés.
 
​L'idée était de rompre avec l'existant​ en nous adaptant aux habitudes de consommation actuelles ainsi qu'aux horaires des actifs. Il faut savoir que nous travaillons aussi bien avec des particuliers que des professionnels.
 

Quels sont les projets de Pressing Privé à venir ?
Nous venons de finaliser une campagne de financement participatif avec la CCI de Bordeaux pour lancer un nouveau mode de livraison urbain grâce à des vélos triporteurs électriques (voir les précédents articles publiés).
En plus du pressing (nettoyage à sec), nous allons lancer une offre de repassage du linge de tous les jours. Le concept est né à Bordeaux et nous allons déployer le concept à l'identique dans d'autres villes telles que Nantes et Toulouse ces prochains mois. ​
 

Comment est venue l’idée de Pressing Privé ?
​Le fait d'avoir voyagé et d'avoir eu des postes à responsabilité impliquait d’avoir tous les jours une tenue correcte. J’avais peu de temps disponible en raison de mes horaires de travail et il était donc contraignant de prendre du temps à soigner ma tenue. C’est à ce moment-là que j’ai eu l’idée de Pressing Privé.
 
​J'ai tout naturellement regardé ce qui se passait à l'étranger et j'ai créé le concept avec mon associé que j’ai rencontré lors d’un événement dédié à la création de startups. 
 
Après une étude de marché, nous avons ensuite testé le modèle et déployé le concept très rapidement. Une première version du site a été créée en moins de 2 mois. La semaine du lancement, nous avions déjà nos premiers clients !
 

Site web de Pressing Privé
 
 
Quel a été le plus difficile dans la création de ton entreprise et quels sont les moyens que tu as mis en place pour y faire face ?
​Comme bon nombre de startups, les principaux problèmes sont de se faire connaitre et d'obtenir le financement. Par ailleurs, démarrer seul est une très mauvaise idée à mon sens.  J’ai donc provoqué une rencontre pour m’associer. Mon associé est totalement différent de moi, mais ce qui est intéressant c’est que justement nous sommes complémentaires !
 
​Nous avons rassemblé toutes nos économies et avons lancé sans attendre une version bêta du site avec un ​peu de communication et des techniques de référencement. ​
 
Les premiers clients nous ont permis de nous améliorer et d’effectuer de nombreux changements. Ils nous ont aussi permis de gagner en crédibilité et d'être maintenant incontournable à Bordeaux. Nous enregistrons une croissance mensuelle de 200% par rapport à l'année dernière et comptons nous développer cette année, comme je l’ai évoqué précédemment.
 

Pour finir, quels conseils donnerais-tu à un jeune diplômé qui entre dans la vie active ?
​Il faut se donner les moyens de réussir et garder un cap ​d'orientation. Se spécialiser est une excellente chose afin d'être différent. Des premières expériences à l'étranger sont souvent beaucoup plus riches en expériences que de rester en France. Et pour ceux qui souhaitent se lancer dans la création d'entreprise, le chemin est long et difficile mais il ne faut jamais lâcher et avoir une vision à ​long terme de son projet.Il faut aussi s'associer pour aller plus loin et plus rapidement. 

 
Nicolas Masteau et son équipe


Merci d'avoir répondu à nos questions et nous espérons que tous tes projets aboutiront !

312 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Publique

Vincent Richeux, Peintre contemporain- Vince Art Factory

MB

Michèle BENETON

02 août

Publique

Le Mary Lili : deux alumni ouvrent leur bar à cocktails à La Rochelle !

MB

Michèle BENETON

19 juillet

Publique

Vendée Cœur : soutenez la lutte contre la mucoviscidose

MB

Michèle BENETON

12 juin