Accès membre

Alumni le réseau - Groupe Sup de Co la Rochelle

Léa Poirier, gérante associée - "Mademoiselle dit Oui"

  • 27 déc. 2018
  • -
  • Catégorie : Publique
  • -
  • Auteur : Michèle BENETON
  • -
  • Vu : 812 fois



Portrait d’une diplômée créative et ambitieuse.

Rétaise dans l’âme, Léa Poirier a reçu en héritage une certaine philosophie du « bien-être ». L’Île a vu grandir cette jeune femme dotée d’une personnalité audacieuse et volontaire, et la voit maintenant transposer cet art de vivre à sa profession.

Léa Poirier vit aujourd’hui ce dont beaucoup rêvent : s’épanouir dans un métier-passion. Elle est wedding planner sur l’Île de Ré.

Regard sur un début de carrière prometteur…


Bien avant d’intégrer les programmes BB et MBA à Excelia Group (anciennement Sup de Co de La Rochelle), la rencontre de Léa et des métiers de l’évènementiel avait déjà le goût de l’évidence. 

C’est lors de son BTS Animation en alternance qu’a lieu le déclic. En 2010, tout juste bachelière, elle choisit d’effectuer son alternance dans l’entreprise familiale « Mille Sabords » (librairie spécialisée dans la bande dessinée, dont Tintin est le fil conducteur d’origine… famille de passionnés, vous dites ?).

Cette expérience l’amène à organiser son premier événement : « Bulles de Ré », un festival d’été consacré à la bande dessinée, sur l’île de Ré. Dès la première édition, c’est une trentaine de dessinateurs et environ 10.000 visiteurs qui se rencontrent sur deux jours : l’évènement est un tel succès qu’il sera reconduit les 5 années suivantes (de 2011 à 2016).


À la suite de son BTS, Léa décide d’entreprendre un Bachelor Business au sein d’Excelia Group, avec pour spécialisation la communication et le marketing.

C’est à la fin de cette année-là qu’elle et son amie d’enfance Charlotte Caen créent « Mademoiselle dit Oui ».

Charlotte est également une diplômée de l’école, où elle a effectué la troisième année du Bachelor Tourisme, avant de poursuivre sa scolarité à l’IAE de La Rochelle. Depuis toujours, les deux jeunes femmes (qui se connaissent depuis leurs 2 ans) ont en commun un vrai penchant pour l’univers des mariages… 


C’est donc tout naturellement qu’elles se lancent dans l’aventure avec, pour commencer, la création d’un blog destiné à tou(te)s les futur(e)s marié(e)s en quête de conseils pour s’assurer la réussite du plus beau jour de leur vie. Organisation, préparatifs, démarches à effectuer : elles y abordent tous les sujets de préoccupation d’une clientèle de wedding planner.

Et de fait, ce blog est pour les étudiantes un excellent support d’étude de marché. Petit à petit, elles testent ainsi les besoins des futurs mariés sur le secteur Île de Ré - La Rochelle, affinent et déterminent le réel potentiel de la demande. L’air de rien, Léa et Charlotte se construisent un tremplin pour la prochaine étape : le passage du blog à l’entreprise…


À la rentrée 2014, Léa s’oriente vers la première année du MBA, avec pour spécialisation la RSE (l’occasion d’apporter un plus à son cursus scolaire et d’ajouter une corde à son arc pour la suite).

C’est cette année-là qu’elle fera la rencontre déterminante de Jean Michel Cramier, à cette époque directeur des relations entreprises et de la formation continue de l’école.



Jean-Michel les oriente vers le concours « Émergence » de la CCI de La Rochelle, qui proposait pour la première fois une catégorie pour les étudiants ayant une idée d’entreprise. Après avoir préparé leur intervention pendant des mois avec toute la motivation et la détermination dont elles étaient capables, elles montent sur scène en janvier 2015 et présentent un business plan abouti de « leur bébé » devant plus de 800 personnes.

Cette expérience leur offre une visibilité inattendue et leur vaut la parution de plusieurs articles dans la presse locale. Les filles prennent le train en marche : la mise en route de « Mademoiselle dit Oui » sera avancée.


En mars 2015, la petite agence est née. Le blog a laissé la place à un site marchand offrant prestations et tarifs, et Les filles découvrent l'entrepreneuriat tout en étant encore étudiantes. « Comme quoi, quand on veut vraiment, tout est possible ! » se souvient Léa.


Est-ce la « chance du débutant » ? La suite leur offre l’occasion de rentrer dans le monde de l'entrepreneuriat par la grande porte : Léa et Charlotte sont contactées en mai suivant par M6. La chaîne prépare le tournage de l’émission « Zone Interdite », qui sera consacrée à l’île de Ré (son tourisme, ses habitants et ses entrepreneurs) et diffusée en août 2015.

Cet été -là, la diffusion à échelle nationale du reportage leur fait bénéficier d’une confortable visibilité et leur assure l’obtention de leurs premiers contrats les mois suivants. Le rêve devient réalité !


Rêve qui cependant reste énergivore : encore étudiantes à l’époque, elles doivent jongler entre l’organisation de leurs premiers mariages sur l’Île de Ré et l’intensité de la dernière année de MBA (dont le stage de fin d’année et la rédaction du mémoire profitent en toute logique au développement de leur agence). Tous ces efforts paient, et l’école leur remet leur diplôme en janvier 2017.

On pourrait croire que le succès leur aurait monté à la tête, mais Léa et son amie sont avisées : elles prennent soin d’assurer leurs arrières et trouvent toutes deux un CDI à la fin de leurs études.

Mesure de sécurité qui s’avère vite superflue… De fait, les vacances ne suffisent bientôt plus pour assurer l’organisation des mariages, tellement l’agence se développe rapidement.

Un choix s’impose et, affermissant leur détermination, elles sautent le pas en début d’année 2018 : Léa et Charlotte quittent leurs emplois respectifs pour se consacrer pleinement à « Mademoiselle dit Oui ».


 

 


Au bilan de cette première année, cette décision a pour Léa le parfum d’un pari gagné :

« Ce changement nous a permis de signer un grand nombre de contrats pour 2019 et nous assure ainsi la pérennité de notre petite entreprise. Et le carnet de commande est déjà ouvert pour 2020 ! »



Et comme on n’arrête pas facilement les passionnés hyperactifs, de son côté Léa a également monté un projet bien à elle, en parallèle de « Mademoiselle dit Oui ».

En solo, elle gère son entreprise « Cérémonie – île de Ré », qui lui permet de proposer ses services d’officiante de cérémonie lors de mariages laïques (prestation différente de celle des wedding planner, qui consiste à être l’architecte de la partie cérémoniale du mariage, de la conception du déroulement de la cérémonie à sa célébration).


L’énergie et la créativité de Léa Poirier n’ont sans doute pas fini de nous surprendre, car le temps et la détermination ouvrent grand le champ des possibles… Une histoire d’alumni à suivre !




Les questions du réseau Alumni

Léa Poirier se prête au jeu des questions-réponses :


Quelles sont vos principales missions en tant qu’associée chez Mademoiselle dit Oui ?

Avec Charlotte, ce qui est bien c’est que nous sommes totalement complémentaires (l’une s’occupe de tout ce qui est plutôt communication, marketing et l’autre de l’organisation et de l’administratif).  Mais sur l’organisation des mariages nous faisons vraiment tout toutes les deux. Et c’est d’ailleurs ce qui fait notre force. 


Quel est votre meilleur souvenir de l’école et de ces années étudiantes ?

Autre que les rencontres avec les étudiants ? Ma rencontre avec Jean-Michel Cramier reste pour moi l’événement le plus déterminant et enrichissant de mon expérience à Sup de Co (aujourd’hui Excelia Group). 


Auriez-vous quelques conseils à donner à nos étudiants, futurs professionnels ?

Il ne faut pas perdre de vue vos objectifs et vos envies. Et surtout il ne faut rien lâcher : si vous êtes assez déterminé et motivé, tout devrait bien se passer ! J


Un mot pour conclure...

La vie d’entrepreneur n’est pas un long fleuve tranquille, mais quand il y a des victoires vous ne le devez qu’à vous ! 


Sites internet : 

 

Commentaires

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire